Comment la nature nous rend plus heureux, créatif et intelligent

nature

Cela risque de vous paraître surprenant, mais dans le milieu du 19ème siècle, les docteurs prescrivez des balades dans la nature. Préoccupée par les effets de la pollution et du bruit sur leurs patients citadins en difficulté, les médecins n’hésitez pas à prescrire une visite dans un sanatorium ou un environnement bucolique plus paisible comme les Alpes suisses.

Au fil du temps, ce genre de prescriptions est tombé en disgrâce et les médecins d’aujourd’hui sont beaucoup plus susceptibles de rédiger une ordonnance pour le Prozac qu’une visite dans un parc.

Et pourtant, la recherche suggère que les médecins du passé n’avaient pas tort. De nombreuses d’études récentes montrent que non seulement la nature nous rendre plus heureux, mais cela stimule également notre créativité, le fonctionnement de notre cerveau et notre santé physique.

Voici ci-dessous quelques-unes des raisons pour lesquelles la prochaine fois que vous voudrez avoir plus d’idées, vous penserez à mettre vos chaussures de randonnée.

1. Comment la nature rend plus heureux

Jusqu’à récemment, nous avons surtout eu des preuves anecdotiques suggérant que la nature était bonne pour nous. Tout cela a changé avec les neurosciences ! Les scans du cerveau indiquent que la nature ne change pas seulement la façon dont nous nous sentons subjectivement, mais elle a aussi un impact sur notre cerveau.

Gregory Bratman de Stanford de l’Académie nationale des sciences à publier un document au sujet des changements qui se produisent dans le cerveau lorsque les gens marchent dans la nature.

Dans cette étude, il a effectué des scans du cerveau de 38 individus pour obtenir une ligne de base. Il a également demandé aux participants de répondre à un questionnaire destiné à mesurer leur tendance à ruminer des pensées négatives.

Ensuite, la moitié des participants de l’étude ont été dirigés à marcher pendant 90 minutes dans un cadre naturel en Californie, et l’autre moitié ont été chargés de marcher le long d’une route très fréquentée.

Après la marche, l’analyse a été répétée et on a demandé aux sujets de remplir le questionnaire de nouveau. Les résultats ont montré que les personnes qui avaient marché dans la nature ruminaient moins que les marcheurs urbains et ont montré une diminution de l’activité dans le cortex préfrontal subgenual, une zone du cerveau liée au risque de maladie mentale. Bratman suggère que ces résultats ont d’excellents arguments qui démontrent qu’il faut allez se balader au »vert » pour booster immédiatement notre humeur.

happiness nature

« Passer du temps dans la nature améliore notre humeur. »

2. La nature « boost » notre créativité

Si vous avez déjà « coincé » sur une échéance imminente, vous savez combien il peut-être frustrant de bloquer sur un processus créatif. Heureusement, la science indique que la nature peut aussi nous aider sur ce point. Les psychologues de l’Université de l’Utah et de l’Université du Kansas ont décidé de mesurer l’impact de la nature sur la créativité par l’intermédiaire  du Remote Associates Test (RAT) pour étudier les participants. Le test mesure le potentiel créatif en présentant 3 mots de base qui sont liés à un quatrième mot que le participant doit fournir.

Dans l’étude, RAT a été proposé à 56 participants. 24 personnes ont répondu au test avant de commencer un voyage avec un sac à dos et les 32 autres ont répondu au test vers le 4ème jour de leur expédition de randonnée.

Le résultat était étonnant. Les chercheurs ont constaté que, avec seulement 4 jours d’immersion dans la nature, la performance du test était améliorée de 50% !

3. La nature améliore nos fonctions cérébrales

Si vous êtes un citadin, vous vous dites sûrement : « je serais ravi d’obtenir un coup de pouce créatif de la nature, mais je ne peux pas me faufiler hors mon bureau… ». Bonnes nouvelles ! Vous n’avez pas besoin de quitter votre bureau pour profiter de la nature. Vous pouvez faire « dériver » une partie des avantages de la nature simplement en regardant un écran de veille d’un cadre naturel magnifique.

Dans une étude publiée par la revue Environmental Psychology, les participants ont reçu une tâche informatique fastidieuse à réaliser, avec le test Sustained Attention Response Task (SART). Les chercheurs ont constaté que lorsque la tâche a été interrompue avec 40 secondes d’affichage d’une image d’herbe et des fleurs, la fonction cérébrale améliorée. Plus précisément, les participants ont eu moins de fluctuations dans le temps de réponse, fait moins d’erreurs, et étaient plus attentifs !

4. La Nature permet de lutter contre le stress

Le stress n’est jamais agréable… Il est même mauvais pour notre santé physique. En fait, le site Psychology Today a jugé le cortisol-AKA au rang « d’ennemi public N° 1 ». Les niveaux de cortisol sont liés à la baisse de la fonction immunitaire, l’augmentation de la prise de poids, les maladies cardiaques, et plus la pression artérielle et le cholestérol.

Passer du temps dans la nature semble réduire le cortisol. Dans une étude néerlandaise, les participants ont eu une activité stressante à effectuer. Après l’avoir terminé, ils ont séparé le groupe en deux. Un groupe a été chargé de lire à l’intérieur, et l’autre de jardiner à l’extérieur. Non seulement les jardiniers étaient dans une meilleure humeur, une fois leur tâche terminée, mais ils avaient aussi des niveaux inférieurs de cortisol.

5. La nature améliore notre système immunitaire

Pendant des décennies, les Japonais se sont engagés dans une démarche de type « bain de forêt » la pratique de s’échapper en forêt pour se détendre et se ressourcer. Lorsque les chercheurs ont finalement décidé d’examiner ce phénomène, ils ont constaté qu’une « baignade » en forêt avait des avantages d’immunité incroyables.

Considérons l’étude. Les chercheurs ont effectué des examens sur les hommes en bonne santé après une marche en forêt de 2 heures et 2 heures en ville. Ils ont tiré des échantillons de sang immédiatement après les deux promenades, 7 jours plus tard, et 30 jours plus tard. La promenade en forêt a montré une augmentation de l’activité des cellules tueuses (celles qui gardent le cancer en échec), tandis que la marche en ville n’avait aucun effet.

Peut-être plus surprenants, les effets de la promenade en forêt étaient encore présents 30 jours plus tard. L’étude a également été menée sur les femmes et a produit des résultats similaires.

"Une balade dans la nature est plus bénéfique qu'en ville."

« Une balade dans la nature est plus bénéfique qu’en ville. »

Pour conclure

Il est clair que passer du temps dans la nature n’améliore pas seulement notre humeur,  il est aussi bénéfique pour notre santé globale. Il suffit d’ailleurs de peu de temps dehors pour profiter de ces avantages. Les recherches montrent que 20 minutes par jours, améliorent de façon significative notre niveau de vie. Toutefois, si vous ne pouvez pas sortir, ne désespérez pas – visualiser une image de verdure ou d’eaux turquoise d’une île luxuriante à la place. À l’avenir, cela pourrait devenir ce que les médecins préserveront !

Vous avez des expériences à partager sur la façon de passer du temps dans la nature à stimuler votre créativité ou votre bien-être ? N’hésitez pas à laisser un message dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Partager l'article >Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Leave A Response

* Denotes Required Field