Les quatre accords toltèques de Miguel Ruiz

les-accords-tolteques

Les quatre accords toltèques de Miguel Ruiz et un livre de développement et d’épanouissement personnel. Si vous ne deviez lire et posséder qu’un seul livre sur le vaste de sujet du développement personnel, je vous conseille celui-ci !

Un livre pour changer de point de vue

Comme son nom l’indique, ce livre met en avant 4 accords pour vivre sa vie plus sereinement et dans une meilleure harmonie. Ce qui est intéressant dans le livre c’est qu’il décrit chaque accord par des exemples concrets de la vie quotidienne. Il y a forcément un moment en lisant ce livre ou vous vous retrouverez dans l’une des situations décrites, j’en suis convaincu. 😉

Voici une description rapide de c’est accords. Bien entendu si les accords vous parlent, je vous conseille de vous procurer le livre qui risque de devenir indispensable dans votre bibliothèque.

Les quatre accords toltèques

Premier accord :

Que votre parole soit impeccable

Parlez avec intégrité ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire autrui. La parole est un outil qui peut détruire, prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni calomnie.

Deuxième accord :

Ne réagissez à rien de façon personnelle

Ce que les autres disent sur vous et font contre vous n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs peurs, de leurs colère, de leurs fantasmes. Ex : Si quelqu’un vous insulte, c’est son problème, ce n’est pas le vôtre. Ne vous vexez pas, et ne vous remettez pas en question pour autant.

Troisième accord :

 Ne faites aucune supposition

Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire comme s’il s’agissait de certitudes. Ex : Si une personne est en retard, vous pensez qu’il lui est arrivé un accident. Si vous ne savez pas, renseignez-vous. ne vous convainquez pas vous-même de vos propres peur et de vos mensonges.

Quatrième accord :

Faites de votre mieux

Il n’y a pas d’obligation de réussir, il existe qu’une obligation de faire au mieux. Si vous échouez, évitez de vous juger, de vous culpabiliser et d’éprouver des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Accepter de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.

Conclusion

Ces accords doivent permettre de se libérer du conditionnement collectif basé sur « la peur ». Cela dans le but de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est notre origine et constitue le fondement des enseignements Toltéques.

C’est un cheminement qu’il me semble important de connaitre dans la quête d’une vie plus riche et enrichissante. J’espère que c’est accords vous parle autant qu’à moi. 😉

Acheter le livre

Partager l'article >Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Leave A Response

* Denotes Required Field