Pour beaucoup d’entre nous, les services de Cloud ont désormais remplacé nos disques externes (ou au moins en parties). Ainsi, il est important de garder les données que nous plaçons dans ces espaces de stockage en sécurité. Voyons notamment dans cet article comment procéder pour sécuriser notre (ou nos) espace(s) de stockage dans le Cloud.

Le stockage en nuage a facilité la synchronisation des fichiers, leur partage, la conservation de plusieurs versions d’un fichier et bien plus encore. Le stockage dans le cloud a également complètement remplacé le disque de stockage physique pour certains utilisateurs.

Nous pouvons choisir d’utiliser gratuitement un service de stockage dans le cloud comme Google Drive, OneDrive, Dropbox, ou encore opter pour un forfait payant pour plus de stockage et de fonctionnalités.

Bien que les fournisseurs de stockage “en nuage” offrent de bonnes mesures de sécurité pour protéger nos données, il y a également des précautions que nous devons prendre pour garantir que personne n’accède à notre(nos) espace(s).

Voici ci-dessous quelques conseils à suivre pour renforcer la protection de nos fichiers dans le cloud.

1. Sécuriser son compte avec un mot de passe fort

password logo

Pour protéger un compte de stockage cloud contre tout accès non autorisé, nous devons nous assurer d’avoir défini un mot de passe fort pour y accéder.

Pour rappel, un mot de passe fort est un mélange de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux (!,#,$). Nous pouvons également ajouter une variété de lettres majuscules et minuscules pour le rendre complexe.

Il est notamment possible d’utiliser des outils en ligne pour vérifier la force de notre mot de passe afin d’être certain que celui-ci soit solide. Autre solution que je vous recommande, utiliser un gestionnaire de mots de passe pour générer un mot de passe fort et le stocker dans un lieu sûr et sécurisé.

2. Activer l’authentification à deux facteurs (2FA)

2FA logo

Une fois que nous avons mis en place un mot de passe fort, il est important (voir indispensable actuellement) d’activer l’authentification à deux facteurs pour ajouter une couche de protection supplémentaire à notre compte.

À moins que nous ne perdions notre smartphone, il sera alors impossible pour un attaquant d’accéder à notre compte de stockage Cloud. Les codes d’authentification sont généralement générés par une application 2FA, nous sont envoyés par e-mail ou SMS ou il est également possible d’utiliser une clé de sécurité matérielle pour s’authentifier.

⚠️ AVERTISSEMENT : Si votre fournisseur de stockage en ligne n’offre pas de protection 2FA, vous devriez envisager de passer à un autre service.

ARTICLE EN LIEN : Comment sécuriser ses comptes avec l’authentification à deux facteurs ?

3. Éviter de stocker des informations critiques

données-importante

Le stockage en nuage est un moyen fiable d’avoir une sauvegarde de nos données accessible de n’importe où.

Cependant, nous ne devons pas télécharger d’informations sensibles pour les protéger de toute attaque potentielle. Un disque de stockage physique devrait s’avérer plus efficace pour garder des informations précieuses privées.

4. Gérer activement les fichiers partagés

shared-files

Lorsque nous partageons un dossier ou un fichier, cela se passe généralement sous la forme d’un lien ou d’une autorisation en utilisant leur adresse e-mail. Si nous avons partagé quelque chose par e-mail, il doit être à l’abri de tout futur accès non autorisé (à moins que l’utilisateur avec qui nous l’avons partagé ait été compromis).

Toutefois, si nous avons partagé un lien pour certains de nos fichiers et dossiers, nous pouvons sur la plupart des services de stockage Cloud le désactiver ultérieurement.

Si nous ne le faisons pas, un attaquant peut tomber sur le lien et télécharger facilement les fichiers que nous n’avions pas l’intention de partager avec tout le monde.

Chaque service de stockage en nuage offre un moyen de gérer les fichiers et les liens partagés, nous devons donc garder un œil sur ceux-ci.

ARTICLE EN LIEN : Le partage et la collaboration avec Google Drive

5. Chiffrer ses données avant de les télécharger

chiffrement-données

Pour empêcher l’accès à nos fichiers, nous pouvons choisir de les chiffrer avant de les importer dans notre service de stockage de fichiers.

Nous pouvons notamment utiliser des outils tels que Cryptomator ou encore Veracrypt pour chiffrer nos fichiers localement, puis les télécharger dans notre espace de stockage Cloud.

De cette façon, même le fournisseur de stockage en nuage ne peut accéder à nos fichiers sans avoir le mot de passe principal (ou la clé de déchiffrement). Ainsi, même si nos données sont divulguées (dans le pire des cas), nos fichiers sont protégés par chiffrement.

6. Choisir un service de stockage cloud crypté

cloud-crypté

Certains des services de stockage dans le cloud les plus sécurisés proposent le chiffrement par défaut. Si notre fournisseur de stockage crypte nos fichiers, nous n’aurons peut-être pas besoin de faire la même chose localement.

Mais, dans la plupart des cas, les services de stockage en ligne qui offrent le cryptage en tant que fonctionnalité peuvent s’avérer coûteux. Ce n’est peut-être pas la méthode la plus rentable, mais si vous voulez la facilité d’utilisation et le cryptage, les services de stockage en nuage cryptés devraient vous aider.

7. Vérifier les applications connectées

application-connected

Pour automatiser les sauvegardes ou utiliser les options d’intégration dans d’autres services Web, nous pouvons finir par autoriser diverses applications à accéder à certaines informations de compte de stockage cloud.

Pour réduire les risques de sécurité liés à ces autorisations, il est intéressant d’examiner régulièrement les accès accordés et ne pas hésiter à révoquer les accès des applications à notre service de stockage de fichiers (celle que nous n’utilisons plus par exemple).

8. Avoir une sauvegarde de nos données dans le Cloud

backup data

Beaucoup d’entre-nous comptent sur le cloud comme moyen pratique d’avoir une sauvegarde de leurs données et suppriment souvent leurs fichiers du disque de stockage (ordinateur, disque-dur) pour libérer de l’espace.

Bien que ce soit une façon intelligente de gérer l’espace de stockage sur nos équipements, ce n’est peut-être pas la méthode la plus sûre.

Il est toujours intéressant d’avoir une copie de nos données sur un lecteur de stockage physique au cas où nous perdrions l’accès à notre service de stockage pour une raison quelconque.

9. Gérer les appareils qui accèdent à notre espace de stockage

devices logo

Il est pratique d’accéder à nos fichiers de n’importe où et n’importe quand. Cependant, cela peut également constituer un risque pour la sécurité de nos données.

Si nous oublions de nous déconnecter d’un ordinateur public ou si nous perdons l’un de nos appareils, cela pourrait être désastreux.

Ainsi, pour protéger notre compte contre tout accès non autorisé, nous devons gérer les appareils connectés à notre compte et révoquer les sessions qui, selon nous, pourraient présenter un risque pour la sécurité.

10. Lire les politiques de son fournisseur de stockage cloud

policies-services-cloud

Quelle que soit la popularité du fournisseur de stockage Cloud que nous utilisons, il est intéressant de passer en revue les politiques du service que nous comptons utiliser (ou que nous utilisons).

Cela peut en effet être un processus fastidieux, mais cela devrait nous donner confiance dans la façon dont le service de stockage en nuage fonctionne, stocker nos données et quelles informations le service recueille à notre sujet.

Voici quelques-uns des indices à rechercher dans les règles officielles :

  • Combien de temps gardent-ils le compte actif en cas d’inactivité ?
  • Quels types de fichiers autorisent-ils ou restreignent-ils ?
  • Quelles données collectent-ils sur nos fichiers ?
  • Combien de temps conservent-ils nos données lorsque nous demandons la désactivation de notre compte ?
  • Qu’advient-il de nos fichiers lorsque notre abonnement expire ?

Pour conclure…

Les stockages Cloud ont rendu le stockage de nos données plus facile et pratique. Tout ce dont nous avons besoin est une connexion Internet décente pour utiliser ce genre de solution.

Cependant, il est utile de s’assurer d’être au courant des activités liées à notre stockage dans le cloud pour garantir la sécurité de nos fichiers.

Il est facile de sécuriser notre stockage cloud, mais nous ne devons pas dépendre entièrement de notre fournisseur de services.Quelques actions de notre part (comme celles développées dans l’article) contribueront à assurer la sécurité de nos données. 🙂

Portez-vous bien et à bientôt !


Sources : images-unsplash, icônes-flaticon

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur « Ctrl + Entrée« .

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.