Que signifie réellement être « minimaliste » ?

minimal-man-walk

Devenir minimaliste a captivé une nouvelle génération de personnes qui cherchent à simplifier leur mode de vie. Pour moi, le minimalisme ne consiste pas simplement à avoir moins de choses. Le minimalisme doit plutôt être vu comme une nécessité et une philosophie.

Qu’est-ce que le minimalisme ?

Le minimalisme est vraiment l’idée d’avoir la chance de rechercher et de trouver le bonheur.

Une grande partie de cette philosophie consiste à trouver ce qui nous rend heureux en tant qu’être humain et de suivre nos passions plutôt que d’acquérir « bêtement » des choses.

Cela peut signifier avoir des objets au sens traditionnel, comme une voiture et de jolis vêtements. Tant que ces choses sont essentielles pour atteindre nos objectifs et que ça participe à notre bonheur en tant que personne, il n’y a rien de mal à avoir des objets que nous apprécions vraiment et qui font la différence dans notre vie.

Le minimalisme est style de vie qui tend à se contenter du minimum et se débarrasser du superflues (mais pas que !)

Cependant, le principal but du minimalisme est de se débarrasser des choses inutiles et également d’éviter d’acquérir des choses superflues (ce qui n’est finalement pas simple dans notre société de consommation…).

Pourtant cette mouvance est totalement en phase avec les nombreuses problématiques  actuelles (sociétales, économiques, climatiques, …)

Avoir plus ne veut pas dire que c’est mieux !

Lorsque les choses deviennent inutiles, le minimalisme est important à prendre en compte dans notre manière de vivre au quotidien. La culture actuelle encourage à acheter « plus » afin d’être une personne plus heureuse.

Parmi les avantages du choix du minimalisme, vous pouvez choisir de vous laisser la liberté d’explorer vos centres intérêts sur des expériences plutôt que sur des styles (vestimentaire, déco, …) qui changeront rapidement.

Acquérir plus ne nous permet pas forcément d’avoir une vie plus riche.

Notre société attache une importance particulière à ce que nous avons et au prix de ces choses. Cela signifie que nous apportons une signification forte au nombre de choses que nous possédons plutôt que nos valeurs en tant qu’être humain. Alors que le minimalisme est porté vers l’humain et les expériences plutôt que le matériel.

Revenir à l’essentiel !

Le minimalisme est ainsi un style de vie qui repose principalement sur l’expérience, le partage et les relations. Les biens matériels sont présents pour assurer notre confort et pour nous aider à atteindre les buts qui sont importants pour nous.

Le style de vie minimaliste est notamment plutôt porté vers « l’action ». Par exemple, il est préférable de lire un livre, plutôt que de regarder la télévision (où nous sommes dans un état passif).

Lire des livres et une excellente façon de s’améliorer et d’acquérir de nouvelles compétences.

De plus, ce style de vie nous pousse à nous améliorer, établir des relations riches avec nos proches et bâtir des projets qui nous passionnent. Le minimalisme est ainsi très lié au lifehacking largement développé sur le site. 

À chacun son minimalisme

À la base, le minimalisme est « extrême » et chercher à se débarrasser de tous le superflu.

Certains vont jusqu’à quantifier cette manière de vivre à moins d’une centaine de choses (De la brosse à dent, jusqu’aux vêtements et accessoires, en passant par les meubles). Ce type de personnes sont en général des globetrotteurs qui voyagent avec seulement un sac à dos. Avec l’expérience, ils se sont rendu compte que voyager avec un beaucoup de choses nuisaient à la qualité de leurs voyages. Ces personnes trouvent ainsi leur bonheur dans le peu d’objets qu’ils ont.

Le minimalisme est pertinent pour vivre des expériences plus riches lors de voyages.

Je pense que le principal dans cette mouvance et avant tout de comprendre la psychologie et la pensée qu’il y a derrière ce style de vie. Cela permet notamment de se rendre compte de tous les objets matériels qui nous entourent (et qui nous encombrent).

Tendre vers une vision minimaliste nous permet ainsi de changer nos habitudes de consommation et de modifier notre quotidien. Cela afin de gagner en sérénité et de vivre une vie plus riche. Chacun doit ici trouver la limite qui lui convient dans le « moins, mais plus! ».

 Pour conclure…

Le minimalisme est avant tout un parcours de vie qui tend vers plus de simplicité et d’authenticité. Cela peut prendre plusieurs mois ou années avant de mettre en pratique des actes de simplification après avoir réfléchi à l’idée de vivre une vie plus « minimaliste ».

Ce qui est sûr, c’est qu’il est préférable de miser sur les relations humaines et les expériences que nous pouvons acquérir plutôt que sur les biens matériels. Parfois les deux sont liés ! En effet, le matériel peut-être une raison pour avoir développé des relations avec d’autres personnes et vivre des expériences qui nous seront bénéfiques. Par exemple, je pense à un ami qui a développé fortement des relations avec d’autres personnes par l’intermédiaire des jeux de société.

Quoiqu’il arrive à tout a chacun de trouver le juste milieu et d’avancer à son rythme vers un style de vie plus minimaliste. 🙂

Vous tentez de vivre de façon plus simple ? N’hésitez pas à faire part de votre expérience et/ou avis dans les commentaires ci-dessous.

A bientôt !

Aller plus loin sur le sujet avec les livres : 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur « Ctrl + Entrée« .