Concilier habitudes et motivation pour atteindre ses objectifs

man-motivation-sky

Avez-vous déjà eux du mal à vous sentir motivé dans certains aspects de votre vie ?

Que ce soit dans vos études, votre carrière, votre forme physique ou simplement dans votre routine quotidienne ? En effet, il est parfois difficile de profiter pleinement de chaque minute au quotidien. Il est en effet normal de passer des journées où nous nous sentons moins motivé.

Mais si nous constatons que nous avons constamment un manque de motivation tout au long de la journée, c’est qu’il est peut-être le temps d’approfondir nos recherches pour savoir pourquoi.

Gagner en motivation est plus facile que nous ne le pensons. Bien que cela puisse paraître étrange, notre motivation va de pair avec nos habitudes !

De nombreuses personnes ne considèrent pas les habitudes comme un facteur clé de leur réussite personnelle, car elles les considèrent simplement comme des « routines ». Ils ne font pas nécessairement le lien avec le succès personnel. Cela notamment parce que la plupart des gens associent des facteurs externes au succès – tels que la chance, l’éducation ou les antécédents familiaux.

Bien que les habitudes soient en grande partie « internes », elles sont souvent négligées. La vérité est que les habitudes dictent presque tous les aspects de notre vie. Elles sont responsables de la majorité de nos actions quotidiennes, des grandes comme des petites.

Pensez à la façon dont vous commencez votre journée, à ce que vous mangez habituellement pour le déjeuner ou même à votre façon de vous rendre au travail. Chacune d’entre elles sont des habitudes !

Les habitudes ont le pouvoir de nous motiver ou de nous démotiver

Parce que les habitudes sont tellement enracinées dans nos vies, elles affectent également notre niveau de motivation. Certaines habitudes ou routines que nous adoptons encouragent pleinement notre motivation, alors que d’autres peuvent nous distraire, ou encore nous démotiver.

La solution pour rester motivée consiste donc à apprendre à contrôler nos habitudes afin de pouvoir les guider et les utiliser comme un outil pour créer des actions cohérentes et systématiques visant à nous permettre d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

La première étape pour contrôler nos habitudes (et récupérer pleinement de la motivation) consiste à savoir exactement ce qu’est une habitude, comment elle se forme et comment créer et rompre des habitudes afin de mieux utiliser notre temps.

Les deux types d’habitudes

Il existe deux types d’habitudes. Les habitudes conscientes et les habitudes cachées.

Les habitudes conscientes

Ce sont des habitudes faciles à reconnaître. Habituellement, elles ont besoin d’un apport conscient de notre part pour les maintenir. Si nous supprimons cette information ou cette attention, l’habitude risque fortement de disparaître. Il est généralement assez facile d’identifier ces habitudes conscientes et de les revoir rapidement. Des exemples d’habitudes conscientes comprennent le réveil avec une alarme tous les matins ou encore la session de jogging du soir 2 jours par semaine.

Les habitudes cachées

Ce sont des habitudes que notre cerveau a déjà converties en mode de pilote « automatique ». Nous en sommes généralement complètement inconscients jusqu’à ce que des facteurs externes ou des sources le révèlent, par exemple quelqu’un nous signalant notre comportement. Pourtant, les habitudes cachées constituent la majorité de nos habitudes ! Elles ont été intégrées à notre mode de vie et à notre processus de prise de décision. Nous ne le réalisons donc presque pas quand une habitude « passe à la vitesse supérieure ».

Il est ainsi pertinent de prendre le temps de réfléchir à nos habitudes et essayer de déterminer celles qui sont cachées et celles qui sont des habitudes conscientes. En outre, nous pouvons réfléchir à la question de savoir si ce sont des habitudes qui contribuent à nous placer dans un état dans lequel nous sommes positifs et motivés.

La motivation

Maintenant que vous avez une idée plus précise de ce que sont les habitudes, passons à la motivation. La motivation est une force énorme dans notre vie. Voilà pourquoi il est essentiel de l’exploiter au mieux afin que nous puissions en tirer pleinement parti.

woman-lake-happy
La motivation est essentielle pour atteindre nos objectifs.

Cependant, beaucoup de gens pensent qu’être motivés ou démotivés est comme d’appuyer sur un simple bouton « on » ou « off ». Mais la motivation ressemble plutôt à un « flux » qu’à un bouton. Pour être plus précis, nous pouvons voir la motivation comme quelque chose qui est composée de différentes couches, partant du noyau et allant vers la surface. La surface est ce que vous voyez, mais le processus réel est piloté par le noyau – et c’est la partie la plus importante.

Pour mieux comprendre ce flux, il est possible de le décomposer en 3 parties :

  1. Notre but.
  2. La reconnaissance.
  3. Les facilitateurs.

Les facilitateurs sont les choses qui soutiennent nos objectifs. Cela peut être des personnes, des finances ou tout ce qui nous aide ou nous permet d’atteindre nos objectifs. Ils vont magnifier le noyau que nous avons ou améliorer ce que nous sommes en train de construire.

La reconnaissance est tout ce qui nous motive, comme le respect, les compliments et les louanges, le soutien émotionnel, les réactions ou les critiques constructives. On pourrait également le trouver grâce à l’affiliation d’autres personnes partageant le même objectif que nous.

Enfin, la véritable force derrière notre flux de motivation est le noyau le plus profond – notre but.

Le but est un prérequis à la motivation

Avoir un but est ce qui sépare le motivé du démotivé. Savoir quel est notre but, peu importe ce que nous faisons, nous aidera à créer des habitudes et des routines pouvant générer une motivation illimitée.

Notre but découle de deux choses : avoir un sens et nous permettre d’avancer. Alors, comment réaliser ces deux choses ? Posons-nous simplement une question : « Pourquoi ? ».

Pourquoi souhaitons-nous atteindre ce but précis ? Si la raison est vague ou incertaine, notre motivation sera également vague et incertaine. Même si la motivation nous donne l’énergie nécessaire pour faire quelque chose, cette énergie doit être concentrée quelque part, sinon elle n’a nulle part où aller…

Un but doit avoir un sens et nous permettre d’avancer

Pourtant, avoir un but qui a du sens n’est pas aussi complexe que cela puisse paraître. Les seules lignes directrices sont que cela doit ajouter de la valeur à quelque chose ou à quelqu’un qui compte pour nous.

En bref, cela signifie que nous devons simplement chercher à atteindre notre but avec élan. Et, pour maintenir cet élan, nous devons continuer à avancer. Même de petits progrès peuvent être tout aussi motivants, à condition qu’ils continuent à venir.

Dans cette optique, il peut-être pertinent de créer un indicateur de progression, tel que des listes de contrôle ou des jalons, qui sont des excellents moyens pour visualiser concrètement l’avancement. Ils amènent notre cerveau à les reconnaître, cela nous offrant alors de petites augmentations d’énergie de motivation.

Motivation et habitudes sont liées

J’espère que vous pouvez maintenant voir clairement comment la motivation et les habitudes vont de pair.

En sachant quel est notre but, nous pouvons alors être conscients de nos habitudes, les évaluer et les améliorer. Notre motivation augmentera alors automatiquement du fait que nous créons des tendances positives et que nous travaillons vers quelque chose que nous voulons vraiment. 🙂

À bientôt !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur « Ctrl + Entrée« .

Leave A Response

* Denotes Required Field