6 astuces pour lutter contre différents types de procrastination !

procrastination

Des millions de personnes souffrent actuellement d’une procrastination paralysante qui constitue un réel gaspillage de productivité et d’efficacité. Le plus étrange est que beaucoup d’entre nous ne veulent pas procrastiner – nous voulons travailler avec toutes nos capacités, mais nous avons des difficultés à utiliser pleinement notre potentiel.

Cependant, avec quelques astuces, il est possible de surmonter ce mal qui nous vole notre efficacité. Le problème avec la procrastination est qu’elle peut être causée par différents facteurs. Certaines personnes procrastinent à cause d’un manque de clarté dans l’objectif à atteindre, d’autres procrastinent en raison d’un calendrier trop chargé ou à cause d’épuisement.

Pour vous aider à résoudre ce problème, voici ci-dessous des moyens pour lutter contre la procrastination selon différents cas de figure.

La perfection n’existe pas !

L’un des cas les plus courants de procrastination est liés au perfectionnisme. En effet, si vous êtes quelqu’un de perfectionniste, cela signifie que vous n’aimez pas faire des choses à moitié et vous voulez également être plutôt sur de que vous réussirez.

En d’autres termes, s’il y a une chance que quelque chose échoue, il est probable que vous préféreriez ne pas vous lancer plutôt que de tenter votre chance et risquer de subir un échec.

Cette peur de l’échec peut être extrêmement paralysante ! Cela peut-être considéré comme de la paresse, alors que cela est seulement lié à une peur bloquante. Cette peur peut affecter tout le monde, mais les gens créatifs semblent en souffrir plus que les autres.

L’astuce pour battre ce genre de procrastination? Réaliser que la perfection est impossible ! Voila pourquoi il existe des choses comme des brouillons et des prototypes.

Apprenez à embrasser l’échec ! Rendez votre tâche itérative – commencez par un brouillon d’erreurs, puis passez par plusieurs projets où vous corrigez ces erreurs une par une. De plus ayez en tête cette superbe citation de Winston Churchill :

« Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. »

Utilisez des listes de tâches (To-Do List)

Une autre forme de procrastination est causée par un manque de clarté dans les objectifs à atteindre. Vous avez beaucoup de choses à faire, mais vous ne savez pas par où commencer ? Ou vous avez tellement de choses à faire que vous vous sentez débordé par la masse de travail à réaliser – comment gérer cela de façon efficace ?

Il existe actuellement une multitude d’applications et des méthodes pour résoudre ce genre de problème. L’une des choses intéressantes à faire est de mettre en place des listes de tâches à réaliser selon vos différents projets.

L’utilisation de ce genre de listes est extrêmement pratique, car elles offrent un moyen simple et efficace de s’organiser. Elles permettent notamment de décomposer des projets en de petites tâches.

Cela permet notamment de sentir la satisfaction du travail accompli en vérifiant les différents éléments de sa liste. De plus cette solution permet de savoir exactement ou nous en sommes dans la réalisation d’un de nos objectifs.

Ainsi, si vous êtes perdu dans les différentes choses que vous devez réaliser, les listes de tâches peuvent devenir vos meilleures alliées.

Pour ma part, je gére mes listes de tâches depuis Evernote. J’apprécie également gérer des projets en utilisant la méthode du Mind-Mapping. En particulier avec la solution MindMode.

Définir un délai de réalisation pour les tâches importantes

La procrastination peut également provenir d’un emploi du temps trop chargé, ou encore d’une sensation d’épuisement ou d’une mauvaise gestion de son temps. Ceci est lié à un sentiment de dépassement ou à un manque d’identification des objectifs. La différence étant ici très subtile.timer

Pour ce genre de problème, il est important de se fixer des délais « limites » de réalisation. De plus, pour que cela fonctionne, les délais doivent être assez courts.

Par exemple, si votre document de thèse est à rendre  en 4 semaines, ne définissez pas votre délai pour 3 semaines à partir de maintenant. Prenez une petite tâche et attribuez-lui un délai de réalisation pour demain. Préparez-vous, puis récompensez-vous avec quelques jours sans travail.

Point important avec cette solution, ces délais ne fonctionneront pas si vous ne les prenez pas au sérieux.

Pour vous aider à prendre ces dates limites sérieusement, vous devrez peut-être utiliser un système de récompenses et de punitions. Si vous ratez la date butoir, pourquoi ne pas payer quelque chose à votre petit(e) ami(e). 😉

Planifiez des horaires d’accès à Internet

Maintenant, entrons dans le monde spécifique de la procrastination liée à Internet ! Internet est probablement la plus grande distraction personnelle de l’histoire de l’humanité. En quelques clics, vous pouvez regarder des images de chats, des vidéos sur YouTube, des émissions télévisées, des communautés, des forums et j’en passe…calendar

Si vous ne pouvez pas travailler sur votre ordinateur sans regarder, vos mails ou votre messagerie instantanée toutes les 30 secondes, alors peut-être que la bonne réponse est de bloquer temporairement l’accès à Internet.

Ainsi, pourquoi ne pas prévoir une période spécifique où vous pouvez utiliser Internet. Vous pouvez même aller jusqu’à planifier des horaires d’accès à votre WiFi depuis votre box pour éviter de « tricher » (ou encore, simplement débranchez votre box).

Cette solution peut vous éviter fortement de perdre du temps inutilement sur Internet. Une fois que vous aurez perdu l’habitude de perdre du temps sur le net, vous pourrez peut-être même laisser la connexion active 24h sur 24.

Désactivez les notifications et les applications

Peut-être que vous avez assez de volonté pour éviter de passer fréquemment sur votre temps à naviguer sur Internet, regarder votre messagerie, chat, etc… bellMais une chose est sûre, vous perdez instantanément l’attention lorsque vous recevrez un message de notification pour l’une de vos applications ou logiciels.

Les notifications sont agréables, mais rien ne dit qu’une distraction comme une alerte est censée attirer votre attention.

La solution ? Désactiver vos notifications ! Si vous avez la capacité à vous concentrer pleinement sur une tâche, faite-le ! Mettez de côté tout ce qui peut entraver votre concentration.

Les alertes de messagerie, sons de messagerie instantanée, icônes clignotantes de la barre des tâches, notifications contextuelles, etc – éteignez-les toutes ! Que cela soit pour votre ordinateur ou votre Smartphone.

Utilisez des applications « anti-procrastination »

Vous pouvez également utiliser la technologie pour vous aider à ne plus (ou moins) procrastiner. En effet, il est quelque peu ironique d’utiliser la technologie pour empêcher la procrastination induite par la technologie. 😉mobile-apps

Mais il est important de prendre conscience de ce fait et d’utiliser tous les moyens à notre disposition pour contrer la procrastination.

Voici ci-dessous quelques programmes et applications susceptibles de nous aider :

  • La méthode Pomodoro : Cette méthode est basée sur l’usage d’un minuteur (le fameux minuteur « tomate » de cuisine). L’objectif étant de rester concentré pendant 25 minutes à la réalisation d’une tâche. Ces différentes périodes de travail étant ensuite séparées par de courtes pauses. Vous pourrez très simplement trouver des applications de ce genre en tapant simplement « pomodoro » sur Internet ou le store de votre Smartphone (En savoir plus sur la solution).
  • Forest : Cette application ludique propose de faire grandir un arbre en mettant de côté votre Smartphone lorsque vous voulez vous concentrer. Vous améliorer ainsi simplement votre productivité par le jeu en évitant de jeter un coup d’œil sur votre portable sur des applications chronophage comme Facebook, Twitter, etc…
  • Website Blocker : Cette extension pour Chrome permet de bloquer par l’intermédiaire d’un simple interrupteur les sites qui nuisent à votre concentration. Vous pouvez ainsi bloquer temporairement des sites comme Facebook, Twitter et autres qui freine votre productivité (voir également BlockSite pour Firefox).

Évidemment, il existe bien d’autres applications d’anti-procrastination. Si vous avez une application intéressante à faire connaître sur le sujet, n’hésitez pas à le préciser dans les commentaires ci-dessous. 😉

Pour conclure…

La procrastination peut-être quelque chose d’agréable momentanément, mais à long terme, elle peut-être extrêmement frustrante et contre-productive. La plupart des gens procrastinent à un moment ou un autre. D’autant plus selon notre état de forme et notre humeur.

Quoiqu’il arrive, ne vous en voulez pas si vous pensez que tout cela s’applique à vous ! Ce qui compte vraiment, c’est que vous pouvez identifier la cause et la rectifier. 🙂

A bientôt !


Source : image.flaticon

Partager l'article >Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Leave A Response

* Denotes Required Field